20 comments
    • A+ pour l’effort? Je donnerais simplement un D. L’effort a simplement été d’utiliser un quelconque dictionnaire ou bien un traducteur automatique. S’ils avaient mis de l’effort, on aurait vu des choses beaucoup plus subtiles. 😛

  1. C’est amusant c’est sûr ! Mais qu’advient-il de la considération que ces compagnies ont à l’égard de notre identité, de notre si belle langue ? C’est franchement aberrant de constater que même les compagnies prestigieuses se retrouvent au banc des accusés. Petit parallèle sordide à faire avec le ”boss” de MMA. Monsieur décide ”sur le tard” de faire circuler un communiqué de presse vraissemblabement traduit à l’aide de Babelfish, name it ! Des cas comme celui-ci et bien je peux vous en chier ! C’est hallucinant d’être baffoué de la sorte.

      • Vous pourriez, dans vos excuses, enlever un S et ajouter un L à «vraissemblabement»… Pour notre si belle langue, merci David !

        SVP ! Ne prenez pas le temps de vous confondre en excuses ou de me trouver «baveux», je me connais bien. C’est en lisant des gens qui cherchent à nous mettre des adverbes de 16 lettres, ne sachant pas les écrire, que je me dis que l’effort (pour impressionner) Épuisant… Pour l’exécution : on repassera…

  2. De mon part je fait beaucoup des erreurs en traduction d’anglais à français – ils existent aussi beaucoup des faux amis – des embûches pour un anglophone…..

  3. C’est pourtant facile à comprendre ! Ces traductions ne sont pas faites par des traducteurs , c’est assez évident ! C’est probablement un quelconque employé , ou le graphiste qui a conçu l’étiquette et auquel on a demandé de mettre le texte original dans telle ou telle langue et il a utilisé un logiciel de traduction .
    Allez dans l’internet , cliquez sur un site d’une langue qui vous est inconnue , trouvez le bouton ” Traduire ” et vous aurez ce genre de texte . Faudrait arrêter d’en faire tout un plat !!!!!!!
    Mais c’est tout de même très drôle .

  4. au-delà de ces lamentables traductions qui font sourire, voir rire et qui, au bout du compte nous laissent une grande sensation de vide au creux de l’estomac, cela démontre clairement l’attention que ces sociétés portent à leurs clients et la valeur qu’ils nous accordent. On ne vaut pas plus que ces traductions pour eux, ils nous méprisent. Si on faisait de même à leur encontre, c’est-à-dire ignorer ces produits dont l’intérieur doit avoir une qualité équivalente à la “traduction”, il est possible qu’ils fassent quelques progrès.

  5. Double infraction sur le “poivre noir con cassé”: même la traduction néerlandaise est mauvaise.
    On devrait plutôt dire “gebroken zwarte peper”.

  6. La deuxième, Petite bite n’est pas une traduction. Petite est un mot français utilisé en anglais. Cette pub est faite 100% en anglais. Ça prend un autre sens lu en français mais ce n’est pas traduit.

  7. ……..EST-CE CES PRODUITS ÉTIQUETTÉS AINSI SONT ACCEPTÉ EN FRANCE?……….
    LES COMPAGNIES DOIVENT AU MOINS ÉCRIRE N’IMPORTE QUELLE LANGUE CONVENABLEMENT………..C’EST CE QU’ON APPELLE LE “SELF RESPECT” !
    ALORS J’INVITERAIS CES COMPAGNIES À ENGAGER DES TRADUCTEURS QUALIFIÉS SI ELLES S’ATTENDENT À CE QUE LE PUBLIC CIBLÉ ACCEPTE LEUR PRODUITS !

  8. Quand les compagnies veulent économiser de l’argent en n’engageant pas de traducteur humain mais plutôt en utilisant un traducteur automatique, ça nous donne des résultats absurdes comme ceux-là. Drôle et triste en même temps!

Add Comment

Required fields are marked *. Your email address will not be published.